Skip navigation

L’esprit du VTT évolue au fils des années,mais pas dans le bon sens à mon gout.Est-ce du à l’époque ou les gens sont de plus en plus individualistes?
A mes début dans le VTT,en 2003,il y avait une bonne ambiance sur les randos,on retrouvait toujours les mêmes personnes avec qui l’on discutait dans un bon esprit de camaraderie.Lorsque qu’il n’y avait pas de rando un weekend ou même parfois semaine,nous s’organisions des « free ».Ce que l’on appelle des »free »,ce sont des sortie gratuite,organisée par une personne qui emmène petit groupe de personnes sur un terrain qu’il connait bien,à un rythme modéré.Le but étant de s’amuser en prenant les chemins les plus ludiques possible,sans contrainte de temps ou de kilomêtrage ou de vitesse moyenne et en attendant les moins rapides.Puis après la sortie,on finissait par discuter autour d’une bière,voir plus.
Mais ça c’était avant!Maintenant c’est chacun pour ça tronche,le nez dans le guidon pour avoir la meilleure moyenne,quitte pour certains si ils ne poussent pas les autres randonneurs qui entraveraient leurs précieuse moyenne.Depuis l’arrivée du 29 pouces,le phénomène c’est amplifié.Et puis,avec l’avènement des VAE,ça n’arrange pas les choses non plus.Bien sur ce n’est qu’une minorité,mais allant plus vite,certains ne respectent pas les autres randonneurs.
Au niveau des circuits des randos,je trouve que les circuits ont tendance à s’aseptiser afin d’attendre un public plus large.Pas partout bien heureusement.Etant moi même organisateur d’une rando,je suis bien conscient des difficultés qu’on les organisateurs pour obtenir les autorisations de passages sur les terrains privés,mais la recherche du ludique manque parfois.Ce ne doit pas être les randos qui s’adaptent aux randonneurs,mais bien au contraire,aux randonneurs de s’adapter aux randos.Après,à chacun de sélectionner celles qu’il veut faire en fonction de ses propres critères de sélection.

Publicités

Le 18 mars,je suis allé faire le trail des trois Chapelles à Bains Sur Oust http://www.trail3chapelles.fr/

téléchargement

Inscrit sur le 22km,ce fut une première pour moi,sur cette distance.
Plutôt plat au début,alternant chemins larges et bois,pour arriver à la roche du Teil.Ici le terrain devient plus escarpé,et nous offre un passage surplombant la vallée de l’Oust,avec vue sur l’Oust,et plus loin,le canal de Nantes à Brest.
Nous prîmes ensuite la direction de l’île au pies par les chemins,puis en longeant le canal de Nantes à Brest pour arriver au dernier ravitaillement près d’une jolie chapelle.

unnamed

Arrivé en haut de l’île aux pies,qui est un promontoire rocheux,nous avions un beau point de vue sur le canal.Mais pour y accéder,nous dûmes faire une belle ascension.
Ensuite,ce fût une succession de descentes et de montées très raides,dans un petit single,longeant la falaise qui furent fatales à mes cuisses.

Ile-aux-Pies

ilesauxpies-emmanuelbertier
Pris de crampes dans les cuisses dès la première descente,je du marcher un bon moment avant de réussir à finir la course en courant doucement,la fin du circuit étant sans difficulté.
Je fut bien content d’avoir réussi à finir mes 22km avec un dénivelé positif de 270m, malgré mes crampes.

Capture1

Cette année je me suis mis à faire du trail.J’ai participé à 4 trails.Celui de Guemené Penfao,au foulées du sillon à Savenay ,au bézous d’chtaigne d’Avessac et les jambes Allaire.

Trail de Guémené Penfao:

distance 18 km-330m D+

J’ai bien aimé ce trail,sur un terrain que je connais bien.Le seul regret,c’est qu’au retour que l’on reprenaient le même chemin en sens inverse alors qu’il y aurait eu moyen de prendre un chemin différent plus sympa.

Trail Savenay :

Distance: 18km-226m D+

Départ par un tour de lac,traversée du golf,le bois des pruniers,le four,retour au lac,avec deuxième montée du barrage.J’ai trouvé que ce trail empruntait beaucoup trop de chemins larges.Connaissant parfaitement le terrain,il y aurait moyen de faire beaucoup mieux.Les dernières montées,celle de la vallée Huniau,celle de la butte aux chèvres et celle du barrage ont fait bien mal au jambes.

Trail d’Avessac:

Distance : 16km-174m D+

C’est un des trails que j’ai le plus apprécié.Moins de dénivelé que les autres,mais il empruntait beaucoup plus de petits singles.La deuxième partie était beaucoup plus physique que la  première

Trai d’Allaire :

Distance : 15.55km-144m D+

Trail de la même trempe que celui d’Avessac.Une première partie plus roulante,et une deuxième avec beaucoup plus de singles,dont quelques uns qui grimpaient plusieurs fois dans le même bois.Délicieuse soupe à l’arrivée.

dimanche_img_3222

L’année prochaine trail de Bains Sur Oust

Avec JF nous voici partis pour un weekend VTT au Lioran.Au programme descente de pistes et bike parc

20160903_092808.jpg

Samedi matin,après avoir pris nos forfaits pour les remontées mécaniques,nous décidons de commencer par la piste d’enduro.la première petite partie était vraiment limite praticable.Nous descendions un chemin peu large en flan de montagne,avec un bord très haut,si bien que les pédales touchaient celui-ci.Un peu plus loin,le chemin en devers était à moité écroulé et des éboulis de gros cailloux le jonchait,si bien que nous dûmes faire  cette partie à pied.Arrivés à une bifurcation,la signalisation étant manquante,nous avons continués sur un chemin qui devint impraticable en vélo,avant de nous apercevoir que nous n’étions plus sue la piste d’enduro.En faisant demi-tour,nous sommes retombés sur le bon chemin.

La piste d’enduro était top.Le début descendait en épingles le long de la montagne,puis,plus bas,elle passait dans une forêt,avec de belles descentes et quelques patates à monter.

Une fois remontés,nous avons commencés par la piste bleue,puis la rouge.les pistes en fin de saison sont bien abîmées,de nombreux trous les jonches.

 

Samedi après midi,direction les bike pirc.

Nous avons commencés par les pistes bleues qui étaient très ludiques,sans grosses difficultés,puis par les rouges qui avaient des modules,pour sauter,qui pouvaient être esquivés.

 

20160903_170420.jpg

Le dimanche matin,nous avons refait une session de descente au bike parc,puis l’après midi,la piste d’enduro.

Au départ de l’enduro,je m’aperçois que j’ai une petite déchirure à mon pneu.Un regogflage et l’action du préventif m’ont permis de la finir quand même.Après cette ultime descente,nous avions notre compte pour le weekend.nous avons finis ce weekend par aller faire queleques tours de pump track.

Nous avons bien rentabilisés de ce weekend.Nous avons eu quelquess petites chutes,mais sans gravité.Juste un peu de vernis enlevé.

 

Parti en vacance dans le lot,en ayant pris soin de trouver des guides sur http://www.plani-cycles.fr pour faire quelques sorties VTT.

Dès le lendemain de mon arrivée,le dimanche,je retrouve mes guides venus des départements voisins(Haute Garonne et Lot et Garonne),à Saint Vincent Rive D’Olt.

2016-08-26

Nous fîmes un sortie typée enduro qui prenait que des singles ludiques,dont l’un finissait par une descente technique parsemée de belles marches.Nous avons finis avec 41km pour 1153m de D+,et bien fatigué en ce qui me concerne.Heureusement que Guillaume avait pensé aux bières,car je l’avais oubliées dans le frigo.

CapturSt Vincent D'olt

Profile de la sortie

CapturProfile St Vincent D'Olt

Merci à mes guides pour cette sortie.

2016-08-26.2

Le mardi,je suis allé faire une sortie du coté de Saint Cirq Lapopie,joli village classé.

St Cirq LapopieP1120519

Arrivé de bon heure le matin,le parking était presque désert.Me voila parti pour suivre la trace que j’ai trouvé sur utawaga VTT.

DCIM100GOPRO

Dans l’ensemble le circuit était roulant.Quelques singles en bordures de falaise étaient intéressants .Le seul single vraiment ludique fut la descente de Créjole avec ses virages en épingle.Prèsque arrivé au point de départ,mon GPS bug.Heureusement que je savais que je n’étais pas loin du départ,et que la trace,qui faisait deux boucles,était déjà passée par cet endroit.J’avais 49km au compteur avec 1196m de D+.A mon retour,le parking était bondé.

St Cirq Lapopie

Profile de la sortie

Profile St Cirq Lapopie

Après une bonne sorti VTT,rien de mieux que d’aller se baigner dans le Lot,à la plage de St Cirq Lapopie,avant d’aller visiter le village

 

St Cirq LapopieP1120525

Le jeudi matin ,sous un ciel gris,me voici parti pour une sortie CAP au mont St Cyr.Un sentier pédestre de 5.5km,montant au sommet du mont St Cyr.Le début (coté St Georges) était très pentu(138m de D+ sur les 3.30 premiers kilomètres)montant par des marches hautes.Mais arrivé en haut,le point de vu sur Cahors méritait le détour.

Cahors20160804_153208

Seulement ,arrivé en haut,plus de balisage.Je suis descendu par un single bien sympa mais,je suis arrivé en bas,plus loin que prévu.Le retour c’est fait par la route longeant le Lot.j’ai fait 9.38km pour 210m de D+.

Mont St Cyr.Cahors

Profile de la sortie

Profile Mont St Cyr

Pour finir cette semaine de vacance,Adrien m’avait proposé via plani-cycles,un tour sur Cours.Nous avons commencer par prendre de petits singles dont il faut vraiment connaitre l’emplacement pour réussir à y entrer.Puis nous sommes montés sur les bords de la vallée pour aller chercher des descentes ludiques.En particulier,l’une d’elles,finissait par une belle marche d’environs 70cm de haut,mais qui passait en l’enroulant.Et encore,nous n’avons pas pu plus exploiter toutes les descentes,manquant de temps,et Adrien avait un soucis de blocage fourche.Dans ces chemins complètement clos au dessus de nos têtes par la végétation,la mousse proliférait,ce qui donnait un aspect étrange aux arbres.Le retour fut roulant.Merci à Adrien pour cette sortie.

Cours.Adrien

 

Cours

Profile de la sortie

Profile Cours

Pour la troisième année consécutive,je suis allé à la granit montana à Abazac(87).Cette année nous sommes partis à quatre du club,jérôme étant des nôtres en plus de ceux présents l’année dernière et ludo étant absent.Cette année la formule avait changée.Comme les années précédentes,l’épreuve de la granit de 70km ou 52km se déroulait le dimanche,mais cette année il y avait un « rallye » le samedi,avec la possibilité de cumuler les deux épreuves.Le rallye était un genre d’enduro,avec ses parties chronométrée,dans lequel il pouvait y avoir aussi des partie montantes.Cette année encore,le terrain était humide.Le rallye commençait par une liaison de 9kms avant d’entamer la première partie chronométrée.Ca bien commencé,des le début j’ai tapé mon guidon dans un arbre qui a traversé sans crier gare.Dans la première chronométré j’ai particulièrement apprécié la partie descendantes dans la sapinière avec ses grands virages aux bords relevés.Arrivé dans un champs après ce single,une cassure bien dissimulée par les herbes hautes aurait méritée d’être signalée.La deuxième c’était un mono trace un peu plus technique vers le début du à l’humidité et a des passages dans les cailloux.Après une longue montée,la fin était beaucoup plus roulante.La troisièmes,de la mono trace,dans laquelle il y avait deux petites marches consécutives au début,dont il fallait faire attention.Elle finissait par des petits « toboggans » bien ludiques.Dans le dernier toboggan,une grosse branche en plein milieu,et une souche dépassait légèrement des feuilles,du coté dont on se déportaient,ce qui m’a valu une belle chute ainsi qu’au trois personnes qui me suivaient,et bien d’autres aussi.Pour accéder au départ de la dernière spéciale,nous avons du faire un portage.La quatrième était la plus technique avec des passages de marches dans les rochers et ses nombreux virages serrés et pentus.Elle empruntais la dernière descente technique que l’on avait fait lors de l’édition précédente.Justes certains endroits auraient mérités d’être nettoyées un peu plus.

36km,1280m D+

profile rallye granit

Intégralité du rallye filmée par sylvain

Read More »

Le weekend dernier,je suis allé à Millau pour faire  l’all mountain challenge http://allmountainchallenge.com/,qui est un combiné enduro avec 5 spéciales chronomêtrées,le samedi et un XC le dimanche de 29km,avec le même vélo pour les deux épreuves.

A peine arrivés le vendredi,en début d’après midi,juste pour l’ouverture,afin de récupérer notre plaque et notre puce,nous voila repartis pour faire la reconnaissance des spéciales n° 3 et n° 4,qui  étaient les seules dont nous avions l’autorisation d’y aller en repérage.Le ciel était dégagé et la température avoisinait les 20°.Nous avons commencés par la n°4,dont nous avions vu la vidéo.Cette spéciale était technique avec des passages dans les cailloux,des marches à franchir.Au deuxième tour,elle se passait beaucoup mieux d’autant que le terrain était sec.Ensuite,nous sommes allés faire la spéciale n°3.Nous y avons accédés par l’ascension d’une longue route,laquelle j’ai du m’arrêter de nombreuses fois pris de crampes.Celle-ci,en sous bois,serpentait dans le pentu de la montagne,et offrait de nombreux virages en épingle serrés.Ce repérage nous a donné un bon avant gout de ce qui nous attendait le lendemain.Ensuite,il était temps de rentrer au gite au Rozier,ou était le départ de l’enduro le lendemain.Avant d’y arriver,nous avons laissés JF et Gwen en haut d’une trace que JF avait,qui descendait jusqu’au Rozier.

Samedi matin,la météo n’était plus du tout la même,et de la pluie était annoncée.Apres le briefing,nous voici partis.Avant la première spéciale,nous devions nous arrêter pour faire sticker certaines parties nos vélos,afin qu’entre l’enduro et le XC nous ne puissions pas changer de vélo.En attendant le stickage,il s’est mit à pleuvoir et la température vint à baisser.Les deux premières spéciales qui ne comportaient pas de grosses difficultés sont devenu de vrais patinoires.Dans la troisième spéciale que l’on avait fait la veille,était devenue périlleuse tellement les cailloux étaient devenus glissants,j’ai du passer certain passages à pied.La quatrième spéciale était plus ravinée que la veille,ce qui faisait plus ressortir les cailloux et les racines.Elle finissait par une série de virages en S serrés..Arrivés sur les hauteurs avant la cinquième,la température vint à baisser jusqu’a -1°.De gros flocons de neiges tombèrent.

received_1153634848002109

La cinquième spéciale avait de beau passages technique.Après le passage sous une arche formée par la roche,venais une descente de marches dans les rochers suivies d’une autre descente bien raid et finissait par des singles rapides.A ‘arrivé nous attendait Greg Noce,l’organisateur de l’all mountain challenge.

DCIM100GOPRO

Le dimanche matin,après avoir rejoint le point de départ à coté du Pont de Millau,en profitant au passage pour regarder les premiers du classement partir,nous dûmes attendre en plein vent notre tour.L’ordre de  départ se faisaient selon le classement de  la veille.Nous en avons profité pour faire les touristes et prendre quelques photos.

20160501_104902

20160501_104845

Finalement,les derniers du classement,partirent groupés.Je n’étais pas du tout dans la course au début,pas trop de jambes et je me demandait même si j’allais réussir a finir,surtout arrivé à la grosse côte ou l’on a du l’on a du faire un portage,tellement elle était pentue.Mais juste après nous empruntâmes de beaux singles rapides avec de jolis point de vu.Le milieu était plus roulant,j’avais retrouvé mes jambes.Après un bref arrêt au ravitaillement ou nous attendait Greg Noce,nous voila repartis dans les singles.Les derniers qui redescendaient sur Millau étaient rapides avec des passages dans les cailloux, et des petites marches qui passait très bien avec de la vitesse.Je me sus vu relancer tellement ces singles étaient ludiques.L’arrivé dans Millau se faisait après un dernier portage dans  les derniers escalier.

Dommage que le temps nous ai un peu gâché le terrain samedi.

 

Ce weekend était organisé par  obo-bike,test the best,une session d’essais de vtt de la marque spécialized,à Orvault.J’ai eu l’occasion de tester deux vélos:le levo turbo(VAE) en fatie et le FSR stumpjumper 6fatie.

20160409_153316

J’ai donc commencé par le turbo levo.Après un petit topo sur les réglages du moteur et les possibilité de modifier les paramètres via son smartphone,nous voici partis dans la vallée du Cens.Malgré l’assistance électrique il faut quand même pédaler 😉 .Sur une portion roulante j’ai d’abord essayé le mode le plus rapide pour voir ce que ça donne,mais je suis vite revenu en mode économique tellement c’était rapide.De tout façon,l’autonomie de la batterie ne permettrais pas de faire toute une rando sur ce mode.Pendant tout le reste du test je suis rester en mode économie.Dans le singles le moteur permet de relancer et de faire beaucoup moins d’efforts dans les montées.Ca en devient même facile.Dans le chemin montant avec des cailloux et boueux que nous avons pris,dans lequel avec un vélo sans moteur nous aurions du forcer pour arriver à le monter,avec le turbo levo il fallait juste ce contenter de pédaler régulièrement.On y laisse beaucoup moins d’énergie qu’avec un vélo traditionnel.Dans les parties  boueuses(les pneus 6fatie y sont aussi pour quelque chose),quelques coups de pédales et ça passe sans encombre.Les pneus,pas forcement très cramponnées mais leurs largeurs permet de rattraper du grip ou de pneus de tailles normales en auraient plus.La géométrie courte du vélo rend le vélo assez joueur,surtout avec la vitesse que l’on à,à l’aide du moteur.Je pensais,vu le poids du vélo,qu’il serait difficile de le lever pour passer un obstacle.Et bien pas du tout,peut être du aussi que le poids de la batterie se situe au milieu du vélo et non pas comme certain qui l’on sur l’avant.Le fait de donner un coup de pédale avant l’obstacle permet de prendre une bonne impulsion.

En montagne le VAE peu faciliter les montées,mais je trouve que l’on perd l’essence de notre sport,le dépassement de sois même.

Un fois de retour au magasin,les vélos déposés,nous voici repartis pour un deuxième tour avec le FSR stumpjumper 6fatie.

20160409_172437

Comme je suis partie avec ce model et JF avec un model plus basique,nous avons pu changer de monture en cour d’essaie.

Que dire de ce vélo:c’est une tuerie!Je n’avait jamais roulé sur un vélo en carbone auparavant.On ne le sent pas.Le carbone filtre les vibrations,on est beaucoup mois secoué que sur un vélo en alu.Il grimpe super bien,il est stable dans les descentes,il passe partout.Les pneus 6fatie donnent un grand confort.Avec ses roues en carbone très rigides,on ne sent pas d’inertie.Le vélo est nerveux,on peut relancer le vélo malgré le frottement pneus.Quand j’ai fait l’échange de vélo avec JF qui avait des roues en alu et de pneus de tailles normales,je l’ai trouvé beaucoup plus tape cul.Comme quoi le choix des roues est très important sur un vélo.

Test the best fut une bonne occasion d’essayer des vélos.Merci à Obo bike.

 

 

En ce dimanche je suis allé faire un stage enduro à Bignan.Stage organisé par Guillaume de Crazy wood http://www.ecole-crazywood.com/index.php

Nous avons commencés par les exercices de base:le freinage sur la roue avant,le demi tour sur la roue avant,le wheling et le bunny-up, et les départs.Pour finir la matinée nous avons fait des départs sur une plate-forme.

Au retour de pause nous avons commencés à travailler les sauts,et dans un premier temps sur une «  »table » afin d’apprendre le geste technique.Puis vint des exercices de freinage(que frein avant,puis que frein arrière et enfin les deux en même temps).Ensuite nous avons vu tout ce qui se rapport à la trajectoire ainsi que la position des pédales dans les virages.Enfin,nous sommes allés mettre  en application ce que l’on nous avaient appris sur les sauts sur des marche un peu plus hautes.Certains du groupe on même sautés une rampe.Pour finir,nous travaillés sur le saut d’un tremplin précédé d’un virage,puis prendre un virage en pivotant sur la roue avant,ce qui n’est déjà pas facile,mais avec un terrain qui devenait de plus en plus glissant avec cette pluie ça devenait très compliqué.En dernier,nous avons finis par le franchissement d’un pierrier précédé d’une grosse racine.Une fois ces exercices finis,nous sommes remontés aux voitures par un chemin rendu limite praticable par la pluie et le labourage des quads.Nous n’avons pas eu le temps de voir passer cette journée.Malgré la météo capricieuse,nous avons réussis à ne prendre que peu de pluie.Il fait beau entre les averses :).

Merci à Guillaume

12376358_1029213857173062_4058054513517456017_n

Faisant des enduros,j’ai investi dans un vélo plus adapté à cette pratique.J’ai opté pour un scout de chez transition.Merci à la la rustine

12825547_10204439981158823_196174745_n

Spécifications:

Cadre Scout taille M,Axe avec cadre,JDD FSA n°51 Fourche rock shox révélation 140mm,amortisseur Rockshox RT3 debonair,pédalier Race face Aeffect cinch,roues Reverse xc/am 27,5,shifter av+ar XT 11v SLM8000IR,dérailleur av sans,dérailleur ar XT IRDM8000GS,chaine XT 11v HG701,plateau Absolut 28 dents direct gxp,cassette XT M8000 11-42,pneu mountain kig 2.2,frein av XT Frein ar XT ,disque av XT 180 disque ar XT 160 Grip revers,collier avec cadre Selle sdg bel air acier noir,tige de selle lev integra 31,6 385,potence reverse XC 6° 60mm noir,cintre reverse global 730mm noir,spacer Valve tubless Joes presta X2′.

Ce matin,lors de la rando de St Perreux j’ai eu l’occasion de faire un premier test.Dans les singles,j’ai trouvé que ça passe beaucoup mieux dans les racines,et dans les descentes le vélo est très stable et très confortable avec ses 140mm de débattement.J’ai bien ressenti un réelle différence avec un 26 pouces ce fut sur les parties roulantes.Ce vélo reste joueur pour un vélo typé enduro.Le mono plateau simplifie le passage des vitesses,mais il va falloir que je m’y habitue lors de la montée de passages pentus,malgré que j’ai choisi de ne mettre qu’un plateau de 28 dents avec une cassette de 11/42,que je trouve plus adapté à notre terrain.J’ai juste eu un petit  un problème de pneu qui fuyait,et que j’ai du regonfler de nombreuses fois,mais à la fin,a force de rouler,le préventif  à du  boucher les trous.

Le weekend suivant,je l’ai  testé dans mon « jardin »,au lac de Savenay.Ca n’a fait que conforté mes premières impressions,de grande stabilité dans les descentes.Les freins shimano XT sont puissants.Il faut juste faire attention aux passages entre les arbres serrés avec mon cintre de 730mm.Par contre,lors d’ascensions de  grosses montées très raides,ça demande plus d’effort qu’avec un 26 pouces.Vivement le stage enduro de Bignan,la granit montana et surtout,l’all mountain challenge à Millau.