Sauter la navigation

Monthly Archives: juin 2017

L’esprit du VTT évolue au fils des années,mais pas dans le bon sens à mon gout.Est-ce du à l’époque ou les gens sont de plus en plus individualistes?
A mes début dans le VTT,en 2003,il y avait une bonne ambiance sur les randos,on retrouvait toujours les mêmes personnes avec qui l’on discutait dans un bon esprit de camaraderie.Il est vrai que maintenant nous sommes beaucoup plus nombreux aussi.Lorsque qu’il n’y avait pas de randonnée un weekend ou même parfois semaine,nous s’organisions des « free ».Ce que l’on appelle des »free »,ce sont des sortie gratuite,organisée par une personne qui emmène petit groupe de personnes sur un terrain qu’il connait bien,à un rythme modéré.Le but étant de s’amuser en prenant les chemins les plus ludiques possible,sans contrainte de temps ou de kilométrage ou de vitesse moyenne et en attendant les moins rapides.Puis après la sortie,on finissait par discuter autour d’une bière,voir plus.
Mais ça c’était avant!Maintenant c’est chacun pour soi,le nez dans le guidon pour avoir la meilleure moyenne,quitte pour certains si ils ne poussent pas les autres randonneurs qui entraveraient leurs précieuse moyenne.Depuis l’arrivée du 29 pouces,le phénomène c’est amplifié.Et puis,avec l’avènement des VAE,ça n’arrange pas les choses non plus.Bien sur ce n’est qu’une minorité,mais allant plus vite,certains ne respectent pas les autres randonneurs.
Au niveau des circuits des randonnées,je trouve que les circuits ont tendance à s’aseptiser,peu être est ce afin d’atteindre un public plus large.Pas partout bien heureusement.Faisant moi même parti d’un club organisateur de randonnée,je suis bien conscient des difficultés qu’on les organisateurs pour obtenir les autorisations de passages sur les terrains privés,mais la recherche du ludique manque parfois.Ce ne doit pas être les randonnées qui s’adaptent aux randonneurs,mais bien au contraire,aux randonneurs de s’adapter aux randonnées.Après,à chacun de sélectionner celles qu’il veut faire en fonction de ses propres critères de sélection.
Le terme générique et galvaudé de « technique »,employer à tout va,pour tout et n’importe quoi,ne veut pas dire grand chose,tellement il fait l’amalgame entre technicité,dénivelé,et le ludique.
Le terme « technique » en VTT correspond à des descentes pentues,voir très pentues,des franchissements de rochers ou autres obstacles,des marches,des sauts,des passages dans les cailloux ou dans les racines,des trous d’obus,des virages en épingles,des passages en devers etc…
Le terme ludique quand à lui signifie qu’il y a un coté amusant,comme par exemple un single track fluide qui serpente dans les bois que l’on prend avec de la vitesse.
Une randonnée peut avoir une ou plusieurs caractéristiques simultanément.
En ce qui concerne les singles tracks:Non,les champs à vaches,les allées forestières et les chemins agricoles ne ne sont pas ce que l’on appelle des single track.
Single track (mountain biking)
From Wikipedia, the free encyclopedia

Singletrack (ou single track ) décrit un type de piste de vélo de montagne qui correspond à peu près à la largeur du vélo. Elle contraste avec une route à double voie ou une route coupe – feu suffisamment large pour les véhicules tout-terrain à quatre roues. Il est souvent lisse et coulant, mais peut également comporter des sections rocheuses techniques, recouvrir les racines des arbres et inclure des bermes, des virages relevés, des retournements, des collines, des chutes , des sauts, etc. Le Singletrack qui descend de manière significative, et dans la direction la plus descendante, suit la ligne de chute.

Publicités