Skip navigation

Monthly Archives: septembre 2009

Compte rendu du Roc’h des Monts d’Arrée:
 
Ce weekend le breizhtopos team au complet était aux Roc’h des Monts d’Aréé pour faire le circuit de 100kms.Le circuit faisait 101.22 km,avec un denivelé positif de 2460 metres.Le point culminant étant à une altitude de 385 metres.Je l’ai fait en 7h41.
 
Profile du parcours
 
 
 
 

 
Jolie parcours passant dans les bois et dans le landes des monts d’Arrée et finissant par la forêt de Huelgoat.La fin du circuit était une succession de longues montée et de descentes,peut être un peut trop dur pour une fin de raid.Je n’avait plus de jambes.
Par contre,il y avait telement de monde,6000 presonnes que ca créait des bouchons au moindre obstacles.Nous avons faire pas mal de marche à pied,comme sur la photo de Ced ci dessous.A ajouter à cela les personnes qui montaient à pied et qui ne laissait pas passer ceux qui essayaient de monter sur leur vélo.Ca en devenait même fustrant à un tel point que beaucoup on finis par couper par la route.Les ravitaillements étaient pris d’assaut,il fallait se battre pour y accéder.Sans compter que le deuxieme ravito était placé dans le chemin ou l’on devait passer,ce qui nous obligaient à faire la queue pour y accéder.Voir les photos du blog VTTpassion.
A notér aussi le manque de respect de certains vététistes qui jetaient leur papiers d’enbalages n’importe ou.
 
 
En conclusion,je pense que pour une manifestation de cette ampleur il aurait fallut limiter le nombres d’inscriptions et faire des départs par vagues,ce qui aurait permit de fluidifier le bouchons.Dommage que les bouchons aient gaché la rando.J’ai passer quand même un très bon weekend,mais je ne referai pas le roc’h l’année prochaine
 
 
Publicités
De retour du raid la suisse normande ou j’ai fait le 80 km (83 km réels)avec 2212 m de D+.Dur,car il n’y avait tres peu de récupérations.Ca montait ou ca descendait tout le temps.Souvent les montées n’étaient pas très pentues mais très longues.Nous avons pris aussi une petite route sinueuse qui n’en finissait pas de monter sur plusieurs kilometres.Quelques grosses patates qui se montaient à pied (55% de pente).Des longues descentes dans lequelle on pouvait se lacher,mais dans lesquelles il fallait toutefois faire atention car il y avait des cailloux.Les panoramas donnant sur des payasages vertigineux nous récompensaient de nos efforts,pour être monté si haut.Le point culminant étant à une hauteur de 300m.Rando tres physique.Je ne regrete pas le déplacement.
 
Carte et profile du raid
 
 
 
 
Quelques photos de Ced